Conseils à un auteur débutant

Vous rêvez d'écrire. Vous y pensez sérieusement. Vous vous projetez et envisagez d'écrire un roman, une nouvelle ou autre. N'hésitez plus, lancez-vous ! Inutile de vous trouver des excuses, et affrontez les écueils du débutant : écrivez souvent, faites critiquer vos écrits, ne forcez pas votre style.

Vous y pensez depuis très longtemps, mais vous hésitez. L'écriture vous charme et vous attire, mais trop d'obstacles vous barrent la route. Pour commencer, il est temps d'arrêter de se chercher des excuses et de se lancer.

Vous n'êtes pas vraiment équipé pour, votre ordinateur est vieux et vous n'avez pas les moyens d'en acheter un nouveau. Jusqu'à preuve du contraire, pour écrire, un stylo et du papier suffisent.

Le temps vous manque, vous avez trop de choses à faire. Un planning bien établi et le tour est joué. Il suffit de définir ses priorités. Vous manquez de calme ou d'espace pour travailler. Les bibliothèques sont ouvertes à tout le monde et sont gratuites. Tout être humain s'endort un moment. Il y a toujours moyen d'obtenir le silence et un espace de travail agréable.

Vous doutez de votre talent ou votre passion. Qui ne tente rien n'a rien. Avant de vous être lancé et confronté à des professionnels du milieu, vous ne pouvez pas savoir. Écrivez et présentez vos travaux. À ce moment-là, vous pourrez évaluer si vous avez du talent ou non.

Se lancer dans l'écriture est un grand pas à faire, mais c'est le premier si l'on veut tenter sa chance. Être écrivain demande beaucoup de travail et de sacrifices. Mais si on est passionné, ils ne sont rien en comparaison du plaisir que l'écriture vous procurera.

Avant de laisser tomber, donnez-vous une chance de prouver votre talent. Accrochez-vous et attention au danger qui vous guette. Ne vous laissez pas impressionner par la tâche !

Écrire régulièrement

Une des premières erreurs de l'écrivain débutant est de ne pas écrire. Quel paradoxe, n'est-ce pas ? Plusieurs raisons peuvent expliquer ce fait. Certains manquent de motivation, car l'inspiration leur fait défaut. D'autres s'enferment dans leur page blanche qui les paralyse. Il en existe qui ne savent pas par où commencer et d'autres qui manquent de discipline. Définir son blocage est un des premiers pas vers la solution.

Pour écrire, il faut se rendre compte de l'investissement nécessaire et se donner le temps. Aménagez votre emploi du temps en définissant vos activités prioritaires et secondaires. Intégrez-y une activité d'écriture quotidienne. Définissez un moment d'écriture. Idéalement, il doit s'agir d'une heure fixe, qui s'inscrit dans votre emploi du temps. Choisissez également le moment adapté où vous n'aurez pas la tentation de le déplacer ou de l'esquiver.

Il n'y a pas de règle absolue qui définisse l'endroit où on serait bien pour écrire. L'essentiel est de trouver le lieu qui convient à chacun. Certains écrivains s'installent au fond du jardin ou à la terrasse d'un café, ils sont imperméables aux bruits ambiants, d'autres ont besoin de s'isoler dans un calme que rien ne viendra perturber. Vous devez choisir un lieu où vous vous sentirez bien, où il vous sera possible de vous concentrer et de laisser libre cours à votre inspiration.

Fixez-vous des objectifs qui agiront comme un plan de travail, une ligne à suivre lors de vos exercices quotidiens. Pour ne pas vous décourager, choisissez des buts à atteindre réalistes. Par ailleurs, chaque problème a sa solution. Se plier à une discipline est un premier pas. Il est important aussi de s'accorder des moments de détente. Varier ses activités peut pallier un manque de motivation. Lire ou aller au cinéma est aussi un bon moyen de débloquer son imagination. Un dernier conseil : ne culpabilisez surtout pas ! L'écriture demande du travail, mais doit aussi rester une passion.

Faire lire ses écrits et accepter la critique

L'écriture est un travail solitaire. Cependant, une fois le travail d'écriture terminé, il est important de le partager et de l'améliorer. Il faut se confronter aux regards des autres, en particulier des critiques les plus objectifs. Privilégiez des personnes capables de vous dire la vérité et non des personnes trop proches, bien intentionnées bien sûr, mais qui vont généralement plus flatter votre ego qu'apporter des critiques constructives.

On se construit plus souvent sûr des critiques négatives que positives. Il ne faut pas pour autant passer à côté de celles-ci, qui sont encourageantes et motivantes. Proposez vos écrits à la lecture à des professionnels du métier, peut-être d'autres animateurs, ou toute personne susceptible de prendre du recul et de critiquer avec intérêt. Une bonne critique est une critique constructive. Écoutez les commentaires de votre lecteur, ne vous fâchez pas si cela ne correspond pas à vos attentes. Il cherche à vous aider. Avec internet et le développement des forums, il est aisé d'accéder à une communauté prête à aider et impliquée. Il ne faut pas avoir peur de la réécriture. Retravailler son texte est normal et constructif. Parfois même le reprendre à zéro vaut mieux qu'un rafistolage.

Ne pas chercher la perfection

Écrire, c'est bien, bien écrire c'est mieux. Mais attention à ne pas faire dans le trop sophistiqué ou le trop joli. À rechercher la perfection, vous pourriez simplement engendrer une frustration, vous enfoncer dans une chronophage et improductive. Quand on débute, il est particulièrement important d'écrire beaucoup, car c'est par l’entraînement que la fluidité dans l'écriture s'exerce. Vos phrases prendront une tournure beaucoup plus naturelle et esthétique si cela vient par habitude. 

Chercher à rendre ses écrits jolis par un vocabulaire qu'on ne maitrise pas ne fera qu'alourdir votre texte, de plus, cela manquera cruellement de naturel. Il est plus important d'avoir un texte logique, bien construit et intéressant. La forme est ce qui soutient le fond. Il est prioritaire. En tant que débutant, faites la distinction entre qualité et quantité. Il n'y a aucun intérêt pour vous de rester bloqué dès les premiers chapitres. Il est aussi important d'avancer.

Relisez vos écrits. Retravaillez-les. Le travail de réécriture est important. Prendre du recul face à ses écrits permet d'analyser son style et d'envisager comment l'améliorer. Quand ça ne fonctionne pas, n'ayez pas peur de recommencer à zéro et de vous soumettre à la critique, encore une fois. Et surtout, n'oubliez pas : continuez encore et toujours d'écrire.